Le Voyage de L'irraison

"Voyager, c'est bien utile, ça fait travailler l'imagination.

Notre voyage à nous est entièrement imaginaire. Voilà sa force…
Et puis d’abord tout le monde peut en faire autant.
Il suffit de fermer les yeux. C’est de l’autre côté de la vie.”

Le propre du chemin est il de mener quelque part ou simplement de l’emprunter ? De son existence même en découle le champ du possible, infini, sombre ou extasié.
Le mythe de la liberté n’a plus d’importance dès lors que le choix est intègre.
L’entreprise de vivre loin des codes et de la bien pensée, un acte comme un autre, sans désir d’exhibition ni de reconnaissance, se suffire à soi mais sans certitudes.
Humble doute dans le regard de l’éclairé, de la poésie dans l’ère, du vent dans l’âme et toute une histoire… Une histoire à raconter.

Celle de la nature et les grands espaces, des montagnes lointaines et de leur souffle qui se love dans les plaies de la terre, celle du silence des nuages, d’une roche à gravir, du désert où survivre, de l’océan dont l’on ne revient jamais vraiment.

Le rêve du minot partant à l’aventure en direction du soleil couchant pour y trouver la source.
Sachant fort bien, qu’il n’existe aucune réponse à la vie, certains choisissent de devenir …
” Les conquérants de l’inutile. “

La beauté du geste en quelque sorte.

Vous trouverez ici un carnet de route, et une section randonnée que j’espère fun et ludique !
Il reste tant à découvrir… Heureux qui comme Ulysse, va faire un long voyage.

Keep rockin’ into the wild !

Update du 31.01.2021

Le journal #3 fait sont apparition ainsi que le récit Spanis castle magic, retour en Espagne !

Update du 26.06.2020

La deuxième partie du carnet de voyage 2020 s’invite en ligne.
– La beauté du geste, constat légèrement amer mais toujours tourné vers l’aventure.